Organiser une séance d’initiation aux gestes qui sauvent dans une école

En septembre dernier, j’ai commencé un nouveau travail après une formation et une reconversion professionnelle. Désormais je suis enseignante dans une école primaire située dans un petit village, à la campagne. Je suis enchantée d’avoir opéré ce changement dans ma vie professionnelle car je suis plus épanouie et heureuse. Bon, cela n’a pas toujours été facile mais je reste persuadée que cela en valait la peine. C’est un plaisir pour moi d’enseigner et de voir mes élèves apprendre et évoluer. Et hier après-midi, nous leur avions organisé une activité un peu particulière : une initiation aux gestes qui sauvent. Ils ont donc appris à utiliser un défibrillateur et à savoir comment réagir quand une personne est inconsciente ou s’étouffe par exemple.

Une activité destinée aux élèves de CM1 et de CM2

Cette session a été organisée par l’école en collaboration avec une association. Nous avons travaillé sur ce projet pendant plusieurs mois et une nouvelle séance est prévue dès la rentrée prochaine, en septembre. Nous aimerions bien pouvoir en organiser 2/3 par an. Cette première initiation était réservée aux plus grands, à savoir les élèves de CM1 et de CM2. Ils ont été très attentifs, ont posé beaucoup de questions et ont suivi avec intérêt les propos des deux bénévoles présents hier après-midi. En revanche, l’enseignement différait un peu entre les deux niveaux. Par exemple, seuls les CM2 ont appris à se servir d’un défibrillateur.

Un apprentissage à faire dès le plus jeune âge …

Avant de préparer cette session, nous avions sollicité l’avis des parents des élèves et des professionnels de la société spécialisée Défibril. Ils avaient tous répondu positivement en nous disant que c’était une très bonne idée. D’ailleurs, certains parents souhaitaient qu’une initiation soit également proposée aux autres classes. Et ils ont raison car les gestes qui sauvent peuvent être enseignés à tout le monde, les petits comme les grands. Les enseignements s’adaptent juste à l’âge des participants. C’est pourquoi hier, seuls les CM2 ont pu apprendre à utiliser un défibrillateur. En tout cas, pour la prochaine initiation prévue en septembre 2018, tous les élèves de l’école seront conviés. Plus de bénévoles seront présents et nous ferons des groupes en fonction de l’âge.

Laisser une réponse

*